10 faits cocasses sur les animaux du Québec

TOUTES
LES NOUVELLES

Retour

Des défis de reproduction!

Chez certaines espèces, la reproduction représente un beau défi. C’est le cas chez le porc-épic d’Amérique, pour qui la femelle n’est réceptive au mâle que 48 heures par année…en tout! Bonne chance, monsieur le porc-épic!

Un moyen de défense hors de l’ordinaire

Connaissez-vous l’expression « faire l’opossum »? Ces derniers ont un moyen de défense très particulier. Lorsqu’ils font face à un grand danger, l’opossum entre dans un état catatonique. Il tombe pratiquement raide mort : il git sur le côté, les yeux hagards, le corps paralysé, la gueule ouverte, et une odeur nauséabonde est émise par ses glandes anales. Plutôt surprenant!

Le cri strident de l’effraie des clochers

N’est-il pas majestueux, l’effraie des clochers? En le regardant, on pourrait croire à un joli hululement, n’est-ce pas? Cet oiseau magnifique cache pourtant un secret surprenant…son cri! Cliquez sur la courte vidéo ci-dessous pour entendre ce fameux son venant de Novio, un de nos effraies des clochers ici en compagnie d'Elizabeth, zoologiste au Zoo Ecomuseum.

L’intelligence du corbeau

Aussi étonnant celui puisse-t-il paraître, le corbeau est sans doute un des oiseaux les plus intelligents qui existe. Il est capable de résoudre des énigmes très complexes et s’est très bien adapté à la vie aux côtés des humains. Nous vous invitons à visionner ce court reportage de la BBC à ce sujet. Un bel exemple de l’intelligence de cet animal!

Source: BBC Worldwide

Le prolifique renard arctique!

Si la reproduction représente un défi non négligeable chez le porc-épic, le renard arctique lui a un défi d’un autre genre en lien avec ce sujet : le nombre de bébés par portée! Un record de 22 bébés en une seule portée a déjà été enregistré. Chères parents lecteurs, vous comprenez le défi que cela représente!

La rusée tortue des bois

La tortue des bois se nourrit de toutes sortes d’insectes, mais c’est véritablement le ver de terre qui représente son plat préféré. Mais comment trouver des vers de terres lorsqu’il fait beau? Facile! En imitant le son de la pluie avec ses pattes, la tortue des bois arrive à faire sortir les vers de terre du sol, ceux-ci croyant à une possible inondation de leurs tunnels. Voilà un repas bien mérité!

 

Un animal…sans poumons!

La salamandre cendrée fait partie de la famille des plethodontidés,que l’on surnomme également « salamandre sans poumons ». Techniquement, ceux-ci ont bel et bien des poumons, mais ils sont tellement atrophiés que cette caractéristique leur a valu ce surnom. Elles respirent donc principalement par la peau.

Le camouflage à son meilleur

Dans le thème des moyens de défense cocasse, on peut penser au Butor d’Amérique. Pour passer inaperçu, cet oiseau utilise une technique de camouflage bien rodée : il se cache parmi de hautes herbes et devient immobile. Imitant alors la végétation, il se laisse même porter par le vent pour être sûr de passer inaperçu à travers le paysage. Un roi du camouflage! Regardez un court extrait de cette vidéo pour vous donner une idée, ça vaut la peine!

Source: WildBlessings2

Un poisson à l’apparence…particulière

Le lamproie fait partie des poissons qui n’ont pas de mâchoire mobile. Pour se nourrir, les lamproies percent ou raclent la peau de leur proie, puis aspirent le sang et/ou les autres liquides. Sur la photo, vous pouvez voir de près la bouche d’un de ces poissons. Assez particulier!

© Photo Hans Reinhard / The Bruce Coleman Collection

Changer de couleur, ce n’est pas réservé aux espèces exotiques!

Il n’y a pas que le caméléon qui a la capacité de changer de couleur. En effet, la rainette versicolore, une toute petite grenouille, est elle aussi capable de changer de couleur en quelques minutes, passant du vert au gris ou au brun. Comme quoi les espèces du Québec nous réservent de belles surprises elles aussi!