2016: le bilan du directeur général

TOUTES
LES NOUVELLES

Retour
2016: le bilan du directeur général

Bonjour à vous, amis du zoo,

L’aube de cette nouvelle année qui débute marque également la fin d’une autre. Encore une fois, nous sommes très fiers des progrès réalisés au cours de la dernière année. Permettez-moi de faire un retour sur ces projets qui font une grande différence pour nos animaux, nos employés, nos donateurs, nos bénévoles et surtout, pour vous, à chacune de vos visites.

Forts de votre appui, nous avons accueilli plus de 126 000 personnes en 2016, fracassant une fois de plus le record historique établit l’an dernier!

Merci pour votre confiance et votre support, de même que pour votre ténacité à faire valoir l’importance du bien-être animal et de la conservation de la faune et de l’environnement. Et surtout, merci d’exposer vos enfants, vos familles, vos amis, à ces valeurs et à ces êtres vivants sous nos soins qui en ont bien long à nous partager.

Grâce à vous, le Zoo Ecomuseum, votre zoo, poursuit sans relâche sa vision d’une société où faune et humains cohabitent de façon durable, pour l’un comme pour l’autre. Nous en parlons, nous sensibilisons, nous éduquons et nous agissons. Et pour ce faire, nous collaborons avec des espèces animales autres que la nôtre.

Ces animaux sous nos soins

J’aimerais, avant de souligner les grandes réalisations de 2016 et ce que 2017 nous réserve, vous partager quelques mots justement sur ces espèces que nous avons la chance de côtoyer dans la poursuite de notre mission.

Parce que ces animaux sous nos soins sont, d’abord et avant tout, notre raison d’être. Nous coopérons avec eux pour aider petits et grands à reconnecter avec la faune. Ils nous inspirent jusque dans la recherche scientifique et les nombreux travaux de conservation que nous entreprenons à l’extérieur du zoo, en milieu naturel.

Ces animaux sous nos soins, ce sont nos ambassadeurs et nous dévouons corps et âme avec eux pour l’éducation des générations futures. Et ces animaux sous nos soins bougent, respirent et sont sensibles, comme nous.

Avec ce grand privilège de collaboration vient une énorme responsabilité face à leur bien-être. Chose qui n’est pas prise à la légère et qui explique que nous investissons ainsi, encore et toujours, cœur, expertise et ressources innombrables à cet effet.

Ces animaux sous nos soins, nous sommes là pour eux, avec eux. Nous les accompagnons jour après jour, dans les bons moments comme dans les moments difficiles. Nous partageons leurs joies et vivons leurs blessures. Nous les voyons grandir et vieillir. Nous les accueillons et accompagnons leurs pas, parfois les tous premiers, mais nous les veillons aussi dans la maladie. Et lorsqu’ils quittent ce monde, nous sommes à leurs côtés.
 
Ces animaux sous nos soins, nous les aimons et nous nous y dévouons. Avec eux et surtout, grâce à eux, nous sensibilisons, nous éduquons, nous préservons. Notre message, c’est le leur.

Retour sur une année bien remplie

Ainsi et encore une fois en 2016, le Zoo Ecomuseum aura rejoint tout près de 30 000 jeunes de façon formelle dans le cadre de ses programmes d’éducation environnementale. Ne se limitant pas au seul site du zoo, nos zoologistes auront parcouru plus de 5000 kilomètres afin de rejoindre près de 7000 jeunes dans leurs classes d’école ou dans la communauté, dans un rayon de 285 kilomètres du zoo.

Toujours aussi avides d’exercer un impact positif et notable dans la conservation d’espèces fauniques et des milieux naturels, c’est un total de dix-huit projets de conservation distincts qui ont cette année été entrepris, ou poursuivis dans le cas de projets s’étendant sur plusieurs années, par nos biologistes. Ces travaux ont dans certains cas touché des espèces spécifiques telles que la tortue géographique, la tortue musquée, la couleuvre brune et le Ginseng, alors que dans le cadre d’autres travaux, comme ceux reliés à la conservation des amphibiens et reptiles en milieu agricole, ils touchaient des dizaines d’espèces.

Les nouveaux développements du zoo ont encore une fois été remarqués en 2016. Certains, tel notre Centre de soins animaliers d’une superficie de 6000 pieds carrés complété en juin, ne sont pas visibles au public, quoiqu’essentiels au bien-être des animaux sous nos soins et au travail de notre personnel. D’autres, comme la construction en cours du nouvel habitat des loutres de rivière, ont attiré l’œil et fait monter la fébrilité et l’anticipation dans l’air! Le plus gros projet jamais entrepris au zoo à ce jour, cet habitat sera complété tôt en 2017 et prêt à accueillir des loutres en besoin d’un foyer.

La complétion longuement attendue du nouvel habitat des loutres de rivières apportera sans contredit une magie à la nouvelle année. Nous vous invitons à demeurer bien au fait des prochaines communications que nous ne manquerons pas de vous faire sur les avancements de ce dernier!

Notre dévouement exclusif à la faune et l’environnement du Québec demeure inébranlable. Et notre engagement d’offrir une expérience chaleureuse et naturelle dans l’accomplissement de notre mission l’est autant. Je continue pour ma part d’être honoré de diriger ces gens remarquables et dévoués que sont le personnel du zoo et ses bénévoles.

Merci, amis du zoo, encore et toujours.

David Rodrigue
Directeur général

Zoo