Être animalier

TOUTES
LES NOUVELLES

Retour

05

Décembre
Être animalier

Le métier d’animalier de zoo représente un emploi de rêve pour  beaucoup de gens! On imagine les animaliers jouer avec les animaux, leur faire des câlins et leur donner de la nourriture sur un plateau d’argent. Si une partie de ça existe dans la réalité, une grande partie de l’image qu’ont les gens de ce métier se rapproche plus d’un film Disney que de la réalité.  

Les animaliers travaillent extrêmement fort. Leur métier est très physique. Il implique un entretien quotidien de vastes aires de vie, la préparation de nourriture pas toujours appétissante pour les humains (mais ô combien délicieuse pour nos pensionnaires!), et travailler dans des conditions parfois arides. Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il fasse soleil, les animaux doivent recevoir les mêmes soins!

Malgré tout, ceux qui pratiquent ce métier et qui en sont passionnés vous diront qu’ils ne se verraient pas faire autre chose. La relation de proximité et de confiance développée avec les animaux sauvages qui habitent au zoo est un privilège incroyable. De nombreux petits succès quotidiens offrent un net sentiment de fierté : la réaction d’un animal à un enrichissement qu’on aura pris le temps de réfléchir et de préparer pour lui, les progrès d’un autre à son entraînement, ou encore le plus petit signe qu’un animal est maintenant en confiance en leur présence.  

Les animaliers vivent de grandes joies avec les pensionnaires du zoo, et parfois aussi de grandes peines. Laisser partir un animal dont on s’est occupés pendant des mois ou des années, ce n’est jamais facile. Parfois, les décès sont soudains et surprenants. Parfois, on les voit venir, mais ça ne rend pas le deuil plus facile. Ils gardent toutefois toujours le cap et continuent d’avancer, pour tous les autres animaux qui sont toujours là et gardent avec eux le souvenir de ceux qui sont partis. 

Tous les animaliers du Zoo Ecomuseum vous le diront : aucune journée ne se ressemble! Il faut être organisé, créatif et flexible. L’amour des animaux est une base évidente et essentielle, mais elle ne suffit pas pour durer dans ce métier. Tous les animaliers du zoo ont des formations de cégep ou d’université liées au domaine : biologie, bio-écologie, santé animale. Ils mettent leur expertise au profit de la cause. Ils sont inventifs, créent des aménagements stimulants pour les animaux, imaginent des stratagèmes pour administrer certains traitements vétérinaires à l’insu de leurs patients, et repartent en fin de journée avec le sentiment d’avoir un peu, à leur façon, changer des vies.

Si le scénario Disney ne se prête pas au rôle ou aux tâches, les personnages s’en rapprochent grandement. Les animaliers, ce sont eux les super héros.

Zoo