L'histoire de Juno, Nahima et Sinead

TOUTES
LES NOUVELLES

Retour

Beaucoup de visiteurs nous posent des questions sur la provenance des animaux, sur leur histoire, leurs habitudes ou préférences. Ces animaux, ils nous sont chers et nous ne reculons devant rien pour les soigner et leur assurer bien-être, confort et bonheur! Certains d’entre eux ont des besoins plus spécifiques à cause de leur histoire, et nous avions envie aujourd’hui de vous en partager trois. Pas les trois plus importantes ou plus extraordinaires, juste trois histoires qui font de ces animaux ce qu’ils sont aujourd’hui.

Juno, l’ours noir

 Juno est une petite ourse très spéciale. Trouvée orpheline aux alentours d’un an, elle a eu un début de vie qu’on devine très difficile. À un an, elle pesait aux alentours de 10 kilos, ce qui est très loin de la normale pour un ours noir. Sous-alimentée, souffrant d’engelures et de blessures diverses, il était bien loin derrière elle le temps où maman la protégeait des dangers. Elle a été recueillie par des agents de la faune, qui l’ont confiée à l’Assiniboine Park Zoo, au Manitoba, le temps de sa rémission. Aujourd’hui, Juno habite au Zoo Ecomuseum, pour notre plus grand bonheur! Petite ourse très enjouée, elle cherche constamment à jouer et s’amuser. Elle est d’ailleurs rapidement devenue très amie avec Genie, la deuxième ourse noire du zoo!

Nahima, l’opossum d’Amérique

Des opossums au Québec? Eh oui! Nahima est une femelle opossum âgée de quelques mois à peine. Nouvellement arrivée au Zoo Ecomuseum, on peut dire qu’elle a eu un début de vie très mouvementé. Une altercation avec un raton laveur lui a laissé une marque importante : une patte arrière en moins. Outre ce petit handicap, Nahima est en pleine forme et ses trois pattes ne l’empêchent pas d’obtenir ce qu’elle veut! Déterminée et surprenante, Nahima prouve tous les jours que quand on veut, on peut!

Sinead, l’urubu à tête rouge

Connaissez-vous les urubus à tête rouge? Ces impressionnants oiseaux de proie sont fascinants, et sont d’ailleurs très communs au Québec. Le cas de Sinead est spécial. Arrivée au zoo en 1996, Sinead a été frappée par une voiture dans la ville de Rigaud. Elle a subit une chirurgie afin de soigner son aile, mais malheureusement elle n’était plus en mesure de voler. Elle n’en reste pas moins un oiseau magnifique, digne et très fier! Il est possible de la rencontrer au zoo du mois de mai à novembre, puisqu’elle se retire dans des habitats intérieurs plus chauds pendant l’hiver.

Surveillez cette page, nous vous partagerons d’autres histoires dans les prochains mois!

Zoo