Quoi faire avec un animal sauvage en détresse?

TOUTES
LES NOUVELLES

Retour
Quoi faire avec un animal sauvage en détresse?

Depuis sa fondation, le Zoo Ecomuseum accueille seulement des animaux qui sont non-réhabilitables. Plus clairement, cela inclus les animaux blessés, orphelins ou nés sous soins humains qui ne pourraient pas retourner vivre en nature.

Par contre, cette condition ne fait pas du Zoo Ecomuseum un refuge ou un centre de réhabilitation. De par notre type de permis, nous ne pouvons accueillir d’animaux blessés directement des bras d’un individu bien intentionné. Nous sommes en fait l’étape d’après : si un animal est déclaré inapte à retourner vivre en nature par un professionnel, il trouvera un foyer au zoo.

Alors que faire si vous trouvez des animaux sauvages qui vous semblent en détresse?

Bien souvent, la meilleure réponse, bien qu’elle semble difficile à concevoir, est de laisser l’animal tranquille. Pourquoi? Tout simplement parce que nous n’avons pas tous les connaissances biologiques pour élucider certains mystères de la nature. À titre d’exemple, les cerfs de Virginie laissent souvent leurs petits tout seuls pendant plusieurs heures avant de revenir les chercher. Est-ce que ça signifie que le petit est en danger? Sans doute pas, puisque les faons peuvent bien se camoufler grâce à leurs taches, et qu’ils ne dégagent aucune odeur pouvant attirer les prédateurs, contrairement aux adultes. La nature est bien faite!

Cet exemple démontre qu’avant d’agir, il est opportun de bien se renseigner. Parfois, les bonnes intentions n’offrent pas les meilleures solutions. Dans le doute, appelez un expert, qui saura vous dire quoi faire.

Voici quelques organismes qui pourraient vous aider :

Pour les oiseaux :

Pour la faune en général :

Les SPCA de votre ville sont également de bonnes sources pour vous renseigner sur les meilleures pratiques en cas de rencontres avec un animal blessé ou en détresse. Bien qu'ils ne puissent la plupart du temps pas accueillir ces animaux chez eux, ils pourront vous diriger au bon endroit.

Rappelez-vous qu’il est souvent préférable de laisser la nature suivre son cours. Dans les cas où l’intervention humaine est nécessaire, référez-vous toujours à des professionnels. Ils sont là pour ça!