Tortue serpentine

Tortue

serpentine 

Chelydra serpentina 

Retour

DESCRIPTION

On dit qu’à vos yeux je suis la plus effrayante des tortues. On me trouve laide, primitive et terrifiante. C’est peut-être en raison de ma longue queue dentelée et de ma grosse tête. De plus, en vieillissant, ma carapace se couvre d’une épaisse couche d’algues verdâtre. C’est bon pour le camouflage, mais moins pour mon apparence. Pourtant, regardez-moi bien, car j’ai aussi mes charmes!

 

Mon plastron en forme de croix ne couvre pas entièrement le dessous de mon corps. Sur la terre ferme, je suis donc plus vulnérable aux attaques, car je ne peux pas cacher ma tête et mes pattes dans ma carapace. Mais je sais me défendre. J’ai de puissantes mâchoires. Et j’ai une grande portée : mon cou fait près de la moitié de la longueur de ma carapace. Mieux vaut me laisser en paix!

Je suis la plus grosse tortue du Québec, ainsi que l’une des deux seules espèces qui sont relativement communes dans la province, mais on ne me voit rarement puisque je ne sors pratiquement pas de l’eau comme le font mes cousines qui s’exposent au soleil sur des roches, des troncs morts ou sur la berge. 

Localisation

Tortue serpentine

Caractéristiques

dimension

Longueur de la carapace M : 21 - 49,4 cm; F : 20 - 47 cm; poids : 4,5 - 16 kg.

Longévité

Record de 47 ans en captivité, 28 à 40 ans en milieu naturel

Habitat

Milieux aquatiques aux eaux stagnantes avec fond de vase, rivières, lacs, étangs, même des fossés.

Nourriture

Poissons, amphibiens, mollusques, crustacés, canetons, charogne

Reproduction

1 portée par an; 6 à 104 œufs, en moyenne 20 à 40.

Rencontrez d'autres espèces

Tous les animaux

Fermer